• English
  • Français
  • 日本語
  • 中文

Fin de la 2G et 3G en France: mode d’emploi

Le décomissionnement des réseaux 2G/3G et l’arrivée des technologies 5G sont une bonne nouvelle pour les opérateurs MVNO. Mais comment pouront-ils tirer parti de cette transition et quels impacts pour leurs abonnés ?

Comprendre le décomissionnement des réseaux 2G et 3G

Le secteur des télécommunications ne cesse d’évoluer et les technologies se succèdent à un rythme de plus en plus rapide. La France, pays pionnier en matière d’innovation télécom, a entamé le processus de décommissionnement des services de connectivité 2G et 3G historiques. Lors du Mobile World Congress de Barcelone en 2022, Orange a été le premier opérateur à annoncer la fin des réseaux 2G et 3G en France. Selon le calendrier d’Orange, le décomissionnement de la 2G en France prendra effet courant 2025, suivie ensuite par la 3G courant 2028. Ceci s’appliquerait pour tous les opérateurs à travers le monde avant 2033. Bien que l’année 2028 soit actuellement l’objectif désigné par Orange pour la fermeture complète des réseaux 2G et 3G, chacun des quatre opérateurs français est autonome pour déterminer ses délais et procédures.

Comment les opérateurs alternatifs MVNO peuvent-ils bénéficier de la fin des réseaux 2G/3G, et de l’arrivée de la 5G ?

  • Optimisation du réseau : Avec le retrait des composants et architectures obsolètes des réseaux 2G et 3G, il y aura d’avantages de ressources dédiées aux réseaux 4G et 5G pour différents cas d’usages.
  • Progrès technologique : La mise hors service des réseaux existants encourage l’adoption des technologies et des services plus récentes. Cela stimule l’innovation et encourage le développement de technologies plus avancées comme la 6G.
  • Amélioration de l’expérience utilisateur : Cette concentration sur les réseaux plus récents offrent des améliorations globales comme de meilleurs débits de données, réduction du temps de latence, amélioration de la sécurité et qualité des appels.
  • Impact environnemental : Les réseaux 4G et 5G sont plus efficaces en termes d’énergie.

Quel impact pour les abonnés ?

Renouvellement des terminaux mobiles : De nombreux appareils anciens qui ne prennent en charge que les réseaux 2G et 3G deviendront obsolètes. Les utilisateurs de ces terminaux devront migrer vers des modèles compatibles avec les réseaux 4G et 5G pour continuer à bénéficier de leurs services mobiles.

Couverture et connectivité : Les réseaux 2G et 3G sont souvent utilisés pour fournir une couverture dans les zones où la 4G et 5G pourrait être limitée. L’extinction des réseaux conduira les opérateurs à investir pour accroître la couverture 4G et 5G.


Le passage des anciennes technologies 2G et 3G vers les technologies plus avancées 4G et 5G représente une évolution naturelle dont les MVNO pouront tirer bénéfices. Bien qu’elle apporte certains avantages, une telle transition s’anticipe. Elle nécessite en n effet une planification rigoureuse afin de garantir la disponibilité des réseaux et la continuité des services essentiels. Elle requière également beaucoup de pédagogie et de transparente de la part des opérateurs vis-à-vis de tous les abonnés.

Vous avez des questions ou besoins d’informations complémentaires ? N’hésitez pas à contacter votre Account Manager Transatel.

Dernières actualités

    Contactez-nous !

    En soumettant ce formulaire je consens au traitement de mes données personnelles par Transatel, conformément à sa politique en la matière,
    et je dispose d’un droit d’accès/modification/suppression à l’adresse dpo@transatel.com

    Merci pour votre inscription !

      Fermer

      Votre message a été envoyé.

      Fermer