Jaguar Land Rover se lance dans les voitures connectées Transatel Inside

Transatel et Jaguar Land Rover (JLR) ont signé aujourd’hui un accord permettant aux nouveaux modèles de la gamme Jaguar, ainsi que certains plus anciens, de bénéficier d’une solution de connectivité cellulaire mondiale…

L’objectif est de permettre un service d’infotainment qui couvre les applications de voiture connectée de Jaguar Land Rover : service de navigation et accès à Internet depuis le tableau de bord, ainsi que le Wi-Fi à bord.

Fournisseur de connectivité et facilitateur technique, Transatel proposera dès 2018 des forfaits de données mobiles pour les modèles Jaguar et Land Rover dans trois marchés européens clés. Des extensions de forfaits avec une sélection d’offres locales et européennes seronta disponibles pour certaines séries. Transatel fournira le service de données, gèrera le service après-vente et les relations avec les clients et les concessionnaires, et assurera le processus de paiement des forfaits par les utilisateurs finaux.

La conception par Transatel du parcours client de ce service de voiture connectée est le fruit de plus de 18 ans d’expérience dans le marketing d’offres mobiles à des particuliers dans des territoires européens. Les futurs passagers de Jaguar et de Land Rover auront ainsi la possibilité de gérer leurs comptes directement via l’application de selfcare, accessible depuis n’importe quel appareil mobile connecté au Wi-Fi de la voiture. Outre la gestion autonome de leurs comptes par les utilisateurs, l’application de selfcare multilingue permettra d’enregistrer ceux-ci, ainsi que leurs moyens de paiement, parmi d’autres fonctionnalités.

Philippe VIGNEAU, Directeur du Business Développement chez Transatel : « Nous sommes ravis de lancer notre deuxième projet européen de voitures connectées avec un partenaire aussi prestigieux et d’aussi grande renommée que Jaguar Land Rover : et cette fois, non pas pour de la télématique, mais pour des applications destinées aux passagers ! Nous évangélisons le marché depuis plus d’un an maintenant, expliquant aux constructeurs automobiles du monde entier comment éviter les risques de verrouillage technique et de dépendance, tout en apportant des réponses concrètes à leurs préoccupations, par exemple en matière de sécurité. Il semblerait que les atouts de notre plate-forme comme de notre business model paraissent aujourd’hui évidents à certains acteurs majeurs de l’industrie automobile. »

http://transatel.wpengine.com